EXCEPTIONNEL : Livraison OFFERTE !!

Apprendre les bons gestes pour protéger votre enfant.

Publié par Jonathan DAVID le

Apprendre les bons gestes pour protéger votre enfant.

Les risques d'accidents à la maison

Assurer la sécurité de son enfant est un engagement quotidien pour chaque parent.

En effet, l'intérieur de nos maisons peut se révéler dangereux pour les jeunes enfants et être une source d’accidents domestiques plus ou moins graves.

Pour vous aider à prendre les bonnes décisions, découvrez nos conseils pratiques pour éviter les dangers domestiques en fonction des pièces.

I - Les risques et les bons gestes dans toutes les pièces de la maison : 

A – le risque de chute :

Lorsque votre enfant se déplace, il ne fait pas encore attention aux objets présents au sol et peut se prendre les pieds ou glisser à cause de tapis, rallonge électrique ou jouet en travers de son chemin. Il convient donc d’adopter les bonnes pratiques en ne laissant rien au sol pour protéger pour protéger votre enfant mais aussi toute la famille. 

B – le risque de pincement :

Portes, tiroirs, placard, fenêtres… voila de nombreuses occasions pour que votre enfant se fasse pincer les doigts… Les bloques portes ou bloques tiroirs seront de précieux alliés pour éviter que votre enfant ne se fasse mal.

C – Le risque électrique :

Tous les enfants sont attirés par les prises électriques, ce comportement peut avoir des conséquences désastreuses alors qu’il existe des moyens simple et efficace de se protéger contre le risque électrique : le cache prise.

Coûtant seulement quelques euros, son utilité est indéniable pour la protection de votre maison si vous avez des enfants ou en recevez à la maison.

D – Le risque d’intoxication avec des médicaments :

Après chaque utilisation, rangez immédiatement les médicaments dans un espace fermé à clef ou en hauteur comme une armoire à pharmacie. Afin de ne pas banaliser la dangerosité des médicaments, jetez également les emballages vides pour que votre enfant ne prenne pas de mauvaises habitudes et joue avec ces derniers.

 

 II - Les risques de blessures dans le salon :

Principal lieu de vie de la famille, le salon est la pièce la plus sûre de la maison car on y porte généralement une plus grande attention.

Néanmoins, il convient de vérifier la mise en place de certaines précautions pour garantir la protection optimale de votre enfant.

A – Le risque de bosse :

Les angles des meubles sont, dans les premières années de votre enfant, un véritable souci en cas de chutes (table basse) ou lorsque votre enfant se relève (table).

Il convient pour éviter ce risque d’installer des protections d’angles.

 

B – Le risque de chute d’objet :

Votre enfant veut découvrir son univers et se l’approprie en acquérant de plus en plus d’assurance, et en repoussant ses limites. Il est désormais capable en jouant de faire bouger certains meubles, risquant de faire tomber les objets qui sont dessus.
Il est aussi possible pour lui de grimper sur certains meubles ou de tirer les objets vers lui avec le risque de se faire écraser si l’objet n’est pas fixé (téléviseur par exemple)

Certains meubles ou objets doivent donc être sécurisés avec des sangles de sécurité anti-basculement et les petits objets lourd et instables doivent être retirer du dessus des meubles (vases, statues…)

 

III – La chambre de votre enfant. 

Pour protéger votre enfant et éviter des risques graves, il convient d’adopter certains gestes simples pour prévenir les accidents.

A – Les peluches :

Pour éviter tout risque d’étouffement, il est fortement recommandé de ne pas mettre de peluche dans le lit. Il est aussi fortement déconseillé de les poser sur des radiateurs pour éviter tout risque d’incendie ou d’asphyxie avec les substances qui pourraient être dégagées.

B - Les jouets :

Veillez bien à respecter les âges indiqués sur les emballages des produits. En effet, selon l’âge les réglementations sont différentes. Veillez à bien prendre des jouets aux normes CE ou NF dans des magasins reconnus pour éviter la contrefaçon et la non conformité des jouets (Article du 18/12/20 : 12% des jouets ne seraient pas conformes selon la DGCCRF).

C – Attention au lit :

Un certain nombre de parents ont a déjà eu leur enfant avec la tête coincée entre les barreaux ! Il convient de vérifier pour éviter tout risque de s’assurer que l’écart entre les barreaux ne dépasse pas 6,5cm.

Le matelas, quant à lui, doit être adapté aux dimensions du lit afin que votre enfant ne se coince pas les jambes et se fasse mal.

Enfin, utilisez une turbulette jusqu’au 3 ans de votre enfant, oubliez la couette, le drap ou l’oreiller qui peuvent contribuer à l’étouffement de votre enfant.

D – Le risque de défenestration :

Veillez à retirer les chaises, coffres à jouet ou autre meuble à proximité des fenêtres pour ne pas tenter inutilement votre petit grimpeur ! Le nombre de défenestration annuel est suffisamment important pour négliger ce risque !

E – La veilleuse ou lampe de chevet :

Votre enfant demande souvent à avoir de la lumière pour s’endormir, ne le lui refusez pas car cela lui permettra de mieux dormir sans avoir de peur. Cependant, utiliser des veilleuses murales plutôt qu’une lampe de chevet qui peut tomber et se casser et dont le câble peut être dangereux (il préconiser d’avoir des câbles de moins de 30cm pour éviter la strangulation chez le jeune enfant. De plus la lumière sera moins vive et permettra à votre enfant d’avoir un meilleur sommeil.

 

IV - Les risques dans la cuisine

La cuisine est le lieu de tous les dangers pour les enfants et les tentations ne manquent pas…

A - Le four :

Si aujourd’hui la majorité des fours vendus disposent de portes froides, en leur absence, les risques de brûlures sont importants, et seul une grille de protection apporte la sécurité nécessaire à votre enfant.

B – Les plaques chauffantes ou brûleurs :

Lors de l’utilisation de votre cuisinière, mettez toujours les queues des casseroles vers l’intérieur pour éviter que votre enfant ne s’en saisisse et ne se brûle grièvement. Vous pouvez également optez pour protège casserole lors de l’utilisation pour la réalisation du repas et pour laisser les plaques ou brûleurs refroidir sans aucun danger.

C – Les appareils électrique :

Votre enfant ne doit surtout pas utiliser les appareils électriques dans la cuisine sous peine de se blesser. Vous devez donc, après chaque utilisation, débranchez les appareils (mixeur, robot multifonction, grille pain…)

D – Les produits d’entretien :

Rangez systématiquement vos produits d’entretien dans un espace inaccessible pour votre enfant (placard fermé ou équipé d’un bloque-porte, en hauteur ou dans une pièce fermée à clef).

E – Les ustensiles de cuisine :

Ne laissez rien hors des tiroirs pour ne pas attirer l’attention de votre enfant sur certains accessoires comme les couteaux. Utiliser également des bloques tiroirs pour en empêcher l’accès à votre enfant.

V - Les risques dans la salle de bains

Tout comme la cuisine, la salle de bain est un lieu très accidentogène pour les enfants. Il est donc important de prendre les précautions adéquates pour limiter ce risque.

A – Les appareils électrique :

Pour éviter tout risque d’électrisation ou électrocution, votre enfant ne doit pas jamais utiliser d’appareils électriques dans la salle de bain. Veillez donc, après chaque utilisation, à débranchez les appareils de leur prise et de les ranger (rasoir, sèche cheveux, épilateur…)

B – Les rasoirs manuels et coton tige

Pour éviter les coupures ou perforation du tympan, il est important de ne pas laisser ces accessoires à porter de main des jeunes enfants.

C – La baignoire :

La surveillance de votre enfant est indispensable lors du bain pour éviter la noyade de votre enfant. En effet, qu’il soit dans un transat ou dans un siège, il suffit de quelques centimètres d’eau pour que votre enfant se noie en l’absence de surveillance.

Un tapis anti-dérapant permet aussi de réduire le risque de chute sur sol mouillé.

D – Les produits cosmétiques :

Tout comme les médicaments, ne laissez pas à la portée de votre enfant les produits cosmétiques ( gel douche, savon, démaquillant…). En effet, même si des efforts ont été fait pour qu’ils soient moins toxiques, bon nombre d’entre eux reste toxique et dangereux.

En appliquant l’ensemble de ses conseils, de nombreux accidents pourront être éviter. Pour découvrir plus de conseils, et comment réduire davantages les risques d’accidents domestiques, découvrez l’ebook : Accidents et risques domestiques chez le jeune enfant.

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.